Les outils du potier tourneur

Dernière mise à jour : 11 avr.


Dans la scénographie de l'exposition "Les Flammes - l'âge de la céramique" - Musée d'Art Moderne de Paris - on démarre sa déambulation par des outils suspendus.

Mais ce que je trouve vraiment remarquable ce sont les empreintes laissées dans l'argile sur les pièces du dessous. Ces empreintes ce sont les traces des mains du potier : les traits circulaires dans les pichets sur la gauche sont les traces laissées par les doigts au moment du tournage et les creux dans les "têtes de bélier"(*) sur la droite sont les traces laissées par les muscles de la main situés sous le pouce.


(*) la tête de bélier : c'est un des premiers gestes que l'on apprend pour pétrir la terre avant de la tourner, cela permet d'éliminer les bulles d'air et de mettre les particules de terre en place.

Photos : Catherine Fourgeaud


Le premier outil du potier sont donc ses mains, mais bien sûr il y en a d'autres.


Voici les outils que j'utilise pour le tournage :

Vous avez envie d'en savoir plus ? posez moi des questions en commentaires, je serai ravie de vous répondre.







15 vues0 commentaire