INSPIRATION VEGETALE : l'herbier brodé de Jonathan Jones

Dernière mise à jour : 6 juil.

Aujourd'hui je reviens sur une exposition qui m'a particulièrement touchée par son esthétisme, sa symbolique et le travail artisanal colossal déployé pour sa réalisation.

Ce sont des dizaines de planches de broderie représentant des espèces de plantes endémiques d'une région de l'Australie. La collection de plantes aujourd'hui conservée au Muséum national d'histoire naturelle de Paris a été rapportée sans consentement des peuples autochtones après une expédition du début du 19è S.

Les broderies, toutes en fil noir, ont été réalisées par des artisans de Sydney pendant des mois. La démarche de l'artiste en les faisant broder par des habitants en collaboration avec des aborigènes est une participation au processus de décolonisation.


Photo : Catherine Fourgeaud


L'exposition au Palais de Tokyo est à présent terminée mais vous pouvez retrouver un teaser sur https://palaisdetokyo.com/exposition/jonathan-jones/

En complément, jusqu'au 18 avril 2022, le château de Malmaison organise une exposition avec des oeufs d'émeux sur lesquels Jonathan Jones a gravé des plantes !

https://musees-nationaux-malmaison.fr/chateau-malmaison/agenda/evenement/malmaison-escale-aux-terres-australes

Photos : Catherine Fourgeaud




32 vues0 commentaire